« La charge mentale » est une expression qui devient de plus en plus visible. D’ailleurs, il est fort possible que si cet article t’interpelle, tu en souffres à un certain degré. 😵‍💫

Invisible, pesante, donnant l’impression d’être en permanence « sous l’eau », c’est une lourdeur qui s’ajoute dans le quotidien. Dans cet article, je vais t’explique en quoi consiste précisément la charge mentale et comment elle se manifeste. Puis je te parlerai de la spécificité de la charge mentale chez les femmes, ainsi que des moyens de l’alléger.

Qu’est ce que la charge mentale?

La charge mentale est un concept très « à la mode », et parfois déformé.

Pour le comprendre, je te propose de mettre en parallèle plusieurs déifiions et théories, afin de mieux t’approprier ce concept.

  • La charge mentale 😵 : a été définie pour la première fois par Monique Haicault en 1984 et se définit par le fait de devoir penser simultanément à des choses appartenant à deux mondes séparés physiquement. On utilise nos capacités d’anticipation et de planification, pour résoudre des problèmes, et penser à des tâches à faire, alors que nous sommes ailleurs / en train de faire autre chose (ta fameuse to-do list!)
  • La charge cognitive 🧠 : c’est l’ensemble des processus du cerveau qui permet d’apprendre et de résoudre des problèmes, en autre grâce à notre mémoire et à notre vitesse de traitement de l’information. Ces capacités ne sont pas les mêmes pour tous. Ainsi, face à un même volume d’informations à traiter, certaines personnes se trouvent plus vite en surcharge que d’autres. C’est en quelque sorte « l’expression physiologique » de la charge mentale.
  • On parle aussi de charge mentale ménagère ⏰ : c’est la célèbre double journée, souvent féminine, où une personne du foyer doit gérer son quotidien ainsi que celui de sa maison et de sa famille.

Comment se manifeste-t-elle?

La charge mentale peut prendre l’aspect d’un dialogue interne incessant, avec de nombreuses composantes d’anticipation / organisation / planification.

Par exemple, une maman au travail, qui pense à la préparation du repas du soir et des courses à faire. 🚀

Progressivement peuvent arriver un sentiment d’être écrasée, d’avoir trop à faire, avec des to do list à rallonge.

Si la charge mentale ne baissent pas, les symptômes qui s’ajoutent sont ceux d’un stress prolongé : maux de tête, douleurs diffuses, fatigue, difficulté à trouver le sommeil, irritabilité…

Est-elle spécifique aux femmes?

Tout dépend de la perspective que l’on choisit pour parler de charge mentale!

Si l’on se centre sur la charge mentale ménagère, oui, car il existe une inégalité hommes – femmes dans la répartition des tâches au foyer.

Si l’on parle de charge cognitive, tout le monde peut en souffrir, selon le rapport entre complexité des tâches à réaliser versus nos propres capacités cérébrales.

On sait également que les profils perfectionnistes et anxieux sont plus exposés à une forte charge mentale. Et que les femmes sont plus nombreuses que les hommes a développer des troubles anxieux. On peut penser qu’il existe une vulnérabilité plus forte des femmes face à cette question.

Est-il possible d’alléger la charge mentale pour vivre un quotidien plus serein?

OUI! Alléger sa charge mentale, c’est mettre en place un trépied solide au quotidien :

  • des pratiques bien-être : des pratiques qui vont aider à réguler le stress, comme le yoga ou la méditation
  • une bonne dose de connaissance de soi : apprendre à déléguer, lâcher prise sur la perfection, être plus bienveillante envers soi-même
  • une bonne organisation : un système pour centraliser ses infos, noter ses tâches à faire de manière à alléger le nombre d’informations à retenir. Le cerveau n’est pas fait pour stocker trop d’infos à court terme d’un coup! Personnellement, j’utilise Notion, qui me permet de tout noter, et de jongler entre mes 2 activités (salariée et indépendante)

Quelques moyens de diminuer la charge mentale en urgence

Pour conclure, je vais te partager quelques astuces pour alléger ta charge mentale, applicable au quotidien.

A/ La respiration : sur un rythme 1:2 (expiration 2 fois plus courte que l’inspiration). Elle permet de calmer le mental en surchauffe et d’apaiser l’anxiété de ne pas parvenir à tout gérer.

B/ Vider le cerveau en écrivant : quand les pensées tournent en boucle, les poser par écrit peu soulager. Cela peut-être de l’écriture spontanée, une to list, un dessin pour éclairer les étapes d’un projet… Tout ce qui peut être bon pour poser les idées en dehors de ton esprit!

C/ Check in dans la journée : prendre 3 min, yeux fermés, dans le calme pour méditer en observant simplement son corps (rythme respiration, sensations de tensions éventuelles…). De cette manière, on fait le point sur ce qui se passe en nous d’abord, avant d’agir ensuite! Si tu ne sais comment démarrer, je propose des pratiques de yin yoga guidées sur ma chaîne youtube.

Pour aller plus loin

J’ai été interviewé dans le Podcast de Laura « Yoga et Nous » sur le thème du yoga & de la charge mentale.

Découvre le podcast par ici!

Alléger sa charge mentale, c’est ne pas seulement une question d’organisation. Mieux se connaître, apprendre à réduire son stress, repenser son organisation pour trouver du soutien et déléguer sont des pistes que je t’invite à explorer pour que tu ressentes plus de légèreté dans ton quotidien. Je propose des séances de yin yoga qui aident à diminuer le stress et la charge mentale : contacte-moi si tu as besoin de te créer un espace pour toi!

Cet article t'a aidé? Partage-le!