Dans le top 10 des conseils de développement personnel, je pioche aujourd’hui… le LÂCHER PRISE! 🙃

Tu as beau te répéter intérieurement « je ferais mieux de lâcher prise », combien de fois y arrives-tu vraiment?

Car le paradoxe même du lâcher prise, c’est que ce n’est pas un état de faire, mais bien d’être…

Peut-on réellement le contrôler alors? Je ne pense pas…

Mais certaines pratiques peuvent favoriser le lâcher prise, et t’aider à traverser des moments délicats. Je t’en propose aujourd’hui sept, que j’utilise au quotidien, dans cet article.

Partir marcher dans la nature

Je suis persuadée que tu as déjà expérimenté, ou même simplement lu, le bénéfice d’une marche en pleine nature.

Marcher, dans un rythme cadencé, peut s’apparenter à une méditation active.

La rythmicité des pas, leur régularité, la proximité de la nature… sont à la fois calmants et suffisamment actifs pour t’accompagner sur le chemin de l’acceptation et du lâcher prise.

Écrire les pires scénarios pour s’en libérer

Et si…l’on prenait le problème à l’envers en répondant a cette question : qu’est-ce qui pourrait se passer de pire si jamais tout ne se déroulait pas comme prévu ?

Souvent, le mental est un champion pour écrire des scénarios censés te protéger. Et donc prévoir des plans B, B’, C…

Poser par écrit les scénarios qui t’encombrent permet de les mettre à distance, et de réaliser que cela reste.. des scénarios. Qui ne se réaliseront pas à 99% du temps.

Passer du temps dessus est donc bien souvent … inutile, voire contre productif.

Au contraire, garder confiance et rediriger tes plans c’est nécessaire te fera gaspiller nettement moins d’énergie ⚡

Mettre un timer et pratiquer 5 mn de respiration 1:2

Autre manière de lâcher prise : revenir à plus de présence vers toi-même avec la respiration 1:2.

1:2, c’est un ratio : un temps d’inspiration pour 2 temps d’expiration.

Selon ton rythme respiratoire, tu peux ainsi faire 2 temps d’inspiration pour 4 d’expiration, 4 temps d’inspiration pour 8 temps d’expiration….

Le fil rouge est de doubler le temps d’expiration, afin d’agir sur ton système parasympathique = le moteur de la détente.

Dessiner ou colorier un mandala

Dessiner peut aussi être un merveilleux vecteur d’expression et de calme, en t’aidant à recentrer ton attention sur le motif du mandala.

En engageant ton attention dans la tâche, tu te focalises uniquement sur quelques chose que tu peux mener à bien, et tu lâches prise sur tout le reste!

S’il t’es difficile de méditer de manière « formelle », le mandala peut t’aider à vivre des moments de pleine conscience, qui aident à lâcher prise.

Jouer ou faire un câlin à son animal de compagnie

Les bienfaits des animaux sur notre moral ne sont plus à démontrer!

En jouant, en faisant une ballade, ou en caressant ton animal de compagnie, tu te connectes à quelque chose de très concret et apaisant pour laisser de côté les soucis du quotidien.

Classifier les faits selon leur rapport à ta zone de contrôle

Connais -tu le concept de zone de contrôle?

Dans la compréhension des mécanismes du stress, on y attache une grande importance.

Les événements hors de notre zone de contrôle tendent à faire flamber notre stress.

Pourtant on ne peut pas les éviter. En les clarifiant, tu peux plus facilement lâcher prise sur eux, en prenant conscience que tu ne peux pas les influencer.

Concrètement, tu peux aussi faire un tableau à deux colonnes :

  • une pour les évènements relevant de ta zone de ta contrôle
  • une pour les évènements hors de ta zone de contrôle

Relis les événements de la colonne « hors de la zone de contrôle », respire un grand coup… et attend que les choses avancent!

Visualiser les conséquences sur le long terme

Pour te sortir la tête de l’eau, tu peux également penser à plus long terme.

Prendre la perspective de ce qui peut se passer sur quelques semaines ou une année est un excellent moyen de relativiser.

C’est un peu l’effet « je suis une fourmi a l’échelle de l’univers » 😉

Prendre ce temps de recul accompagne le lâcher prise en intégrant que beaucoup de nos actions et choix auront un poids bien plus léger que ce nous nous imaginons à l’instant t.

Conclusion

Lâcher prise reste un processus difficilement contrôlable, mais certaines conditions et activités peuvent le favoriser :

  • Se balader dans la nature à la manière d’une méditation active
  • Noter ses pires scénarios pour apaiser le bazar mental
  • Pratiquer plusieurs minutes respiration 1:2
  • Colorier un mandala pour vivre des moments de pleine conscience
  • Passer du temps avec son animal de compagnie
  • Se détacher des événements hors de notre zone de contrôle
  • Remettre les faits en ordre en pensant à plus long terme

Qu’est ce que tu as mis / aimerais mettre en pratique pour faciliter ton lâcher prise ?

Cet article t'a aidé? Partage-le!