La 1ère fois que j’ai pratiqué cette posture, je me suis demandée si c’était possible de mourir en même temps des épaules et de l’arrière des jambes. Moui, je sentais bien qu’il se passait quelque chose dans mon corps (quelque chose de pas vraiment AGRÉABLE vois-tu) mais c’était surtout ma tête qui s’emballait en mode “c’est quand la fin c’est la fin ça sert à rien libèèèèère moiiiii”. Un mental un peu agité dira t-on. Heureusement, maintenant, ça va mieux.

 


Analyse de la posture


 

En vérité, c’est une posture excellente pour aider à “faire le vide” entre les 2 oreilles, tout en étirant toute la chaîne musculaire postérieure (du talon jusqu’à l’arrière de la cuisse inclus).

 


Le détail à retenir


 

Un conseil bonus?

Aucune pression pour poser les talons sur le sol.

Je préfère mille fois que tu acceptes de plier un peu tes genoux pour garder un dos droit, et que progressivement, tu pousses tes talons un peu plus vers le sol au fur et à mesure de la pratique.

 

Patience, persévérance… ET douceur, toujours !

Et toi, ton 1er chien tête en bas? Ça s’est passé.. comment?

 

 

​Marre d'être fatiguée et stressée?

​Je t'offre cet ebook pour ​gagner en sérénité émotionnelle en décryptant ta boussole interne féminine

envelope
envelope