So…. vous avez envie de débuter une nouvelle activité physique  (bravo!!) et vous hésitez… Mais entre le yoga, le pilates, le stretching, la barre à terre…. c’est un peu le bazar. Quelques explications pour vous y retrouver.

Yoga, stretching , pilates, barre à terre : les 4 disciplines travaillent sur le corps, et permettent de gagner en souplesse. Certaines postures (ou exercices) sont identiques entre les 4. Quelles différences existent? Quels bienfaits pour le corps et l’esprit?

Le yoga

Le yoga vient de la racine sanskrit « yuj » qui signifie « unir ». Union du corps, du mental et des émotions, union du mouvement et du souffle, union de la conscience individuelle avec la conscience universelle… La notion de spiritualité est importante en yoga, ce n’est pas une pratique exclusivement par/pour le corps. Les origines du yoga remontent à… très loin. On estime les premières traces de la pratique du yoga à 3000 ans avant JC!

La pratique du yoga comporte la pratique des postures (les asanas) mais également une hygiène de vie : pranayama (exercices respiratoires), savasana (relaxation), diète appropriée (végétarienne), exercice de l’esprit (philosophie et méditation). En somme c’est une philosophie de vie qui déborde de ce qu’on l’on pratique sur son tapis. Mais (et j’insiste), il n’y a pas de règles formelles! Concrètement, vous ne serez pas un vilain yogi si vous mangez de la viande 😉 A chacun de construire sa pratique en fonction de ses aspirations.

La respiration et le contrôle des mouvements sont des points clés du yoga : le corps acquiert souplesse et gainage, les capacités respiratoires s’améliorent, l’esprit apprend à maintenir son attention focalisée.

Le pilates

Au début du XXème siècle, un allemand, Joseph Pilates, développe une méthode de rééducation qu’il nomme contrologie (et qui deviendra plus tard la méthode pilates).

Les exercices visent à renforcer le corps (J.Pilates souffre depuis l’enfance de rhumatismes articulaires, d’asthme et de rachitisme) et constituent un excellent programme de rééducation, à une époque où la médecine occidentale n’offre que peu d’alternatives rééducatives aux blessés. La méthode connaît un essor progressif et se popularise auprès des danseurs blessés.

Comme dans le yoga, on recherche une concentration, une maitrise des mouvements et de la respiration. Mais la dimension spirituelle et philosophique est absente.

 

Le stretching

Le stretching (de l’anglais to stretch, étirer) est un ensemble d’exercice d’assouplissement et de mobilisation articulaire douce. Arrivé des Etats Unis avec les clubs de remise en forme, le stretching est lié au monde du fitness.

Les exercices empruntent d’ailleurs certaines poses de yoga et exercices de la méthode pilates. Plusieurs techniques existent : stretching postural de moreau, PNF (proprioceptive neuro muscular facilitation), stretching statique ou dynamique. Beaucoup se sont développées comme complément pour les sportifs.

Selon les techniques utilisées, le contrôle de la respiration est plus ou moins abordé.

La barre à terre (ou barre au sol)

La barre à terre est une technique de danse qui se déroule entièrement au sol et sans barre! Les exercices viennent de l’échauffement des danseuses classiques à la barre, d’où le nom.

C’est une technique idéale comme complément pour les danseurs et danseuses, mais également un moyen de préparer le corps à la danse si vous n’en avez jamais fait. En effet, au sol, on est libéré de la gravité et plus concentré sur nos sensations (un point commun avec les postures assises en yoga).

Les exercices visent à renforcer les muscles profonds et à développer la souplesse de tout le corps.

 

Que choisir?

Tout va dépendre de vos attentes. Toutes ces disciplines travaillent indéniablement souplesse et musculature profonde.

Pour ma part, je suis tombée amoureuse du yoga parce qu’il combinait les bienfaits de toutes ses disciplines avec une dimension philosophique. J’aime l’idée de mettre du sens dans la vie de tout les jours, et le yoga permet cela!

Attention, cela ne veut pas dire faire des om dans son immeuble le matin. C’est plutôt un regard sur son corps et une attention portée au monde qui diffère, une manière pour moi de réfléchir à ce qui m’entoure, à mes choix…. Bref, vous aurez compris pourquoi je pratique et j’enseigne le yoga (ou plutôt devrais-je dire : une façon de pratiquer le yoga) 😉

Si vous ce côté philosophique ne vous parle pas, le pilates est sûrement à tester. Le stretching est un excellent complément à une pratique sportive installée, si l’on souhaite maintenir une certaine souplesse sans en faire un axe de travail principal dans ses entraînements. Et la barre au sol est idéal en complément de la danse (quoique là, encore, j’ai des arguments sur le combo danse et yoga!)

Testez autant que possible, rencontrez des profs, prenez ce dont vous avez besoin!

Avez-vous testé ces disciplines? Qu’est ce qui vous a plu?

D'autres articles sur le même thème