Le yoga peut-être un superbe complément pour équilibrer les variations de tes émotions au fil du cycle. Et oui! Tu n’as pas forcément besoin de faire toujours la même chose, ou le même « style » de yoga. J’ai longtemps cru être une adepte exclusive du yoga dynamique (vinyasa) avant de me rendre compte que mon corps et ma tête avant besoin d’autre chose : de la variété, de l’adaptation, de la complémentarité. Aujourd’hui je te propose 4 pratiques de yoga adapté aux phases de ton cycle.

Si tu es paumée dans les 4 phases de ton cycle, jette un coup d’oeil à cet article.

Phase contemplative

Est-ce que tu peux en profiter pour déléguer quelques tâches? Ne faire que l’essentiel? Si tu te laissais aller à ralentir? A te laisser soutenir par un gros bolster (gros traversin en yoga?) C’est exactement ce que je te propose dans cette séquence.

(ps : Si tu n’as pas de bolster, tu peux rouler plusieurs couvertures très serrées pour former un gros traversin)

Phase dynamique

C’est le moment où tu peux réintroduire des inversions, juste après tes règles, pour relancer ton énergie et amorcer le changement de phase. Progressivement ton énergie revient à son maximum, tu es dynamique, enjouée, et souvent avec l’envie de te dépasser! Ashtanga, vinyasa, hatha les transitions un peu complexes sont à essayer dans cette phase, si le coeur t’en dit. La difficulté de cette phase? Tu as envie que tout avance en même temps, sauf que dans la réalité ce n’est pas forcément le cas. Pour tempérer le bouillonnement de ton cerveau, tu peux essayer cette séquence pour éviter de tout gérer en même temps.

Phase expressive

Au niveau physique tu es encore au top, peut être même qu’autour de l’ovulation tu es plus souple. Les poses plus compliquées te seront peut être plus accessibles : attention à respecter tes limites du jour. C’est un chouette moment de ton cycle pour travailler sur les postures « d‘ouverture du cœur » et te relier encore plus facilement aux autres. La séquence se trouve ici.

Phase créative

Dans la phase créative, tu es sans cesse entre 2 extrêmes : tout ou rien. Super énergie, puis plus rien. Fous rires puis tristesse… Bref, c’est le bordel. Toutes les postures debout et celles qui travaillent la mobilité des hanches pourront t’aider à mettre de la stabilité dans cette phase exaltante mais parfois confuse.

Tu veux aller plus loin?

Comprendre comment allier ton cycle et la méditation pour faire moins et mieux?

Arrêter d’être esclave de tes variations émotionnelles?

 

 

 

D'autres articles sur le même thème