Êtes-vous du matin ou du soir? Il y a autant de moments de pratiquer le yoga que de yogis…Mais ce n’est pas toujours évident de se trouver un moment pour soi. Voici des pistes et des conseils pour déterminer VOTRE meilleur moment pour pratiquer!

Le yoga du matin

Avantages :

– tout est calme, à commencer par vos pensées qui n’ont pas été soumises à toutes les fluctuations de votre journée : il est plus aisé de se concentrer
– vous êtes sûrs d’avoir pris un moment pour vous (alors que le soir, une fois rentré du taff… on sait tous ce qui peut se passer : entre l’appel de la pâte à tartiner, les papiers qu’on essaie de trier un peu tous les jours, la cuisine à faire…)
– vous démarrez une journée du bon pied, vous vous sentez bien, vous vous sentez même relax pendant que vous êtes coincés dans les bouchons (j’exagère un peu, ok. Mais vraiment, je ressens personnellement un plus grand calme envers les contretemps divers du quotidien quand j’ai pratiqué le matin)

Inconvénients :

– votre corps est (très) raide après 8h passé en position allongé. Les postures vont sûrement être plus difficile à tenir
l’appel de la couette (ou comment lutter contre cette force gravitaire qui tend à nous coincer au lit au lieu de se lever plus tôt pour pratiquer)

Le yoga du soir

Avantages :

– votre corps à plus ou moins bougé toute la journée : pratiquer le soir, c’est s’assurer de dénouer les tensions corporelles avant de finir sa journée
votre corps est déjà « chaud » : vous pouvez aller plus loin dans les postures (notamment en terme de souplesse), peut-être tenter des postures un peu plus exigeantes?

Inconvénients :

– comme notre corps est un peu plus flexible… on peut-être tenté d’en faire… trop!
– en rentrant du travail, avec la fatigue de la journée, où trouver la motivation pour pratiquer?

Quel moment pour ma pratique de yoga?

Cela dépend de VOUS.
Posez-vous quelques questions :

-> est-ce que vous je suis lève-tôt ou lève tard?

Si vous levez tôt est facile pour vous, la pratique du matin devrez vous correspondre.
En revanche si vous vous couchez plus tard, il est peut-être vain d’imaginer se lever pour pratiquer… pourquoi ne pas tenter le soir?

-> si vous ne vivez pas seul : à quel moment la maison sera le plus tranquille?

Pratiquer le yoga n’est pas toujours facile, alors si vous devez gérer un environnement riche en sons (euphémisme pour : bruyant ;)) vous allez vous rajouter encore plus de difficultés!

-> quelle sera ma pratique du jour?

 

Si vous choisissez une thématique où l‘accent sera mis sur les postures, pratiquer le matin peut-être plus difficile. Il serait judicieux de prévoir une bonne plage horaire (1 heure par exemple) pour avoir le temps de faire des salutation au soleil en douceur et de réveiller votre corps qui est resté au repos toute la nuit. Le soir en revanche, c’est bien plus facile.
Si vous avez envie d’explorer une pratique plus intérieure, le matin est très propice : peu d’éléments perturbants dans votre mental (hé oui, il n’y a pas encore eu l’idée de la deadline absolue sur le dossier z à rendre), vous réveillez votre corps doucement par la respiration profonde.
En revanche le soir, il va peut-être falloir mettre plus d’efforts pour laisser aller le monde extérieur et se centrer 😉

Ma routine matinale et en soirée

J’ai mis un peu de temps à me comprendre, mais j’ai expérimenté que me fixer une routine rigide n’était pas compatible avec mon mode de vie. En effet, j’ai des horaires fluctuants (tantôt je travaille le matin, tantôt le soir, tantôt en journée complète). D’où des variations : de temps disponible et d’horaires de sommeil.
Ma prise de conscience a eu lieu quand j’ai essayé de maintenir une pratique d’ashtanga 6j/7 tous les matins très tôt (exactement comme pendant ma formation en inde) : j’ai fini par dérouler mon tapis en trainant les pieds, à ne plus prendre de plaisir. Et c’est clairement insupportable. Les contraintes de la vie de tous les jours ont eu raison de mon entrain! Il m’a donc fallu expérimenter.. l’imperfection!
Partant de ce constat, je me suis dis qu’il fallait faire preuve de plus de bienveillance envers moi-même, et d’adapter ma pratique. En clair, de créer ma routine de yoga.
En fonction de mon planning, je planifie donc d’un jour sur l’autre ma séance le matin ou le soir, selon mes horaires et activités.
Le matin, je privilégie méditation, respiration, et réveil corporel. C’est plus une pratique de hatha/vinyasa , en douceur. J’aime y incorporer des abdos de gasquet.
Le soir, j’explore principalement souplesse et force, des enchainements de vinyasa pour lâcher prise sur la journée et du yin pour me poser.
Qu’en est-il pour vous en ce moment? Pratiquez-vous le matin ou le soir? A quelle fréquence? Comment votre planning influence votre yoga?

D'autres articles sur le même thème