C’est toujours facile de s’inscrire dans un cours de yoga.

Mais parfois difficile d’y retourner régulièrement, ou de pratiquer régulièrement le yoga chez soi.

Comment maintenir sa motivation tout au long de l’année?

Au début c’est la passion.
Vous découvrez la discipline, vous en parlez souvent, vous progressez, vous allez régulièrement en cours.
Et puis ca devient plus difficile.
Il fait trop chaud / froid / tôt.
J’ai un mémoire à rédiger / un dossier à finir / des courses à faire.
C’est loin.

Tout ça, c’est le mental qui s’agite pour vous éloigner de votre tapis de yoga.

Alors que faire? Parce qu’au fond, vous sentez que le yoga vous fait du bien…

1) Créer une routine de yoga (adaptable)

Routine n’est pas forcément synonyme d’ennui! L’idée est de répéter un moment pour vous, en choisissant le moment le plus opportun.
Et ce moment sera personnalisé en fonction de :
– votre forme
– votre attention
– vos besoins du moment.
Mais même en étant adapté vous allez pratiquer! Car c’est la répétition à une fréquence régulière qui va vous permettre de progresser et d’ancrer le yoga dans votre quotidien.
Pas d’excuses donc : le jour programmé yoga, il y aura un yoga qui correspond à vos besoins!

2) Tenir un journal

Après votre pratique, notez quelles postures vous avez aimé ou non, quelles émotions vous ont traversé : joie? peur de faire une posture? colère en y arrivant pas? surprise de réussir?etc etc.
Notez également ce qui a été inconfortable, ou douloureux.
L’idée étant de garder une trace pour percevoir votre évolution… et voir que oui, à votre rythme, il se passe quelque chose dans votre corps et votre esprit. Ce journal peut également vous servir de point de base pour discuter ensuite avec votre professeur et rebooster votre pratique de yoga.

3) Essayer un cours avec un nouveau prof

Chaque prof a une personnalité, un vécu, une manière particulière de partager le yoga. Prendre un cours avec un nouveau prof, c’est pratiquer différemment de ses habitudes.
Cela peut suffire à prendre conscience de ce que l’on ne veut plus (changer une pratique dynamique pour une pratique yin par exemple), ou au contraire réaffirmer son envie de pratiquer dans le même style!

4) Vous mettre en réseau avec d’autres yogis, pratiquer à plusieurs

Un cours en collectif, ou petit groupe, c’est très différent d’une pratique seul(e) : il y a une énergie, une motivation propre au groupe.

Essayez donc :

– de prendre un cours collectif si vous pratiquez seul

– d’organiser un cours à domicile en petit groupe avec votre prof

– de pratiquer une séance à 2 chez vous en motivant votre conjoint ou une amie par exemple!

5) Prendre un cours particulier

 Quand l’ennui et la démotivation pointe son nez… Il peut paradoxalement être le moment de prendre un cours particulier! Surtout si vous avez l’impression de tourner en rond avec les mêmes difficultés, les mêmes douleurs dans les mêmes postures…

Un prof particulier pourra vous guider dans des adaptations pour passer d’une posture inconfortable à une posture stable ou bien encore créer un cours sur-mesure vous permettant d’approfondir ou de vous familiariser avec d’autres éléments de la pratique du yoga (respiration, méditation…)

 

 

6) Juste 5 mn

C’est une de mes techniques préférées 🙂
Quand j’ai envie de rester sous la couette, qu’il fait gris et que j’ai pas envie de faire mon yoga, je viens leurrer mon esprit en me disant : « allez, juste un petit travail du dos et quelques chiens tête en bas« . Au bout de 5 mn, je me demande alors : « est-ce que je continue? » A 90% du temps, la réponse est oui 😉

 

 

Quels sont vos trucs et astuces pour maintenir votre pratique de yoga tout au long de l’année? Comment adaptez-vous votre pratique?

 

 

 

 

 

 

 

D'autres articles sur le même thème